Lucie Courchesne
Hygieniste du Colon et Naturopathe

Lucie Courchesne Hygieniste du Colon et Naturopathe

Je m’appelle Lucie Courchesne, je suis diplômée en physiothérapie ( TRP) et j'ai travaillé dans ce domaine pendant 11 ans.

À l'âge de 24 ans (en 1988), à la suite des recommandations de mon beau-frère, j’ai décidé d’aller consulter un hygiéniste du côlon. À l'époque, je souffrais de douleurs intestinales, alternant entre la diarrhée et la constipation.

À mon arrivée, je me suis assise dans la salle d'attente, car le thérapeute était très occupé. En proie à une grande incertitude, je m’interrogeais : Serai-je mieux ou pire après la séance ? Je travaillais en physiothérapie et, dans le monde médical, ce genre de traitement n’était pas des plus recommandés. Toutefois, mes appréhensions se sont vite dissipées. Aussitôt les gaz relâchés et l'évacuation débutée, je me suis sentie beaucoup mieux. Je n'oublierai jamais le bien-être que j’ai éprouvé après la séance. La pression abdominale qui m' accablait quotidiennement depuis des mois avait disparu. Cela a été ma première expérience d’hydrothérapie du côlon.

J’ai suivi par la suite une première formation et, pendant deux ans, j’ai travaillé à mi-temps en irrigation du côlon tout en continuant de travailler dans le domaine de la physiothérapie.

En avril 1995, j'ai ouvert une clinique d’hydrothérapie sur la rue Ste-Catherine à Montréal. J’ai décidé, à ce moment-là, de retourner à l’école pour devenir naturopathe. J'ai obtenu mon diplôme de l’École d'enseignement supérieur en naturopathie du Québec (EESNQ).

J'ai appris, par la suite, l’existence de la Corporation Canadienne des Hygiénistes Certifiées du Côlon (CCHCC). J'ai adhéré à cette corporation dont j’ai assuré la présidence pendant deux ans. J’ai complété une autre formation d’hygiéniste avec le Dr Jean-Claude Rodet.

Quelques années plus tard, l'école de naturopathie (EESNQ) m'a offert un poste de professeur. Pendant huit ans, j’ai donné le cours d'hydrothérapie générale et un cours d’introduction sur l'irrigation du côlon aux futurs naturopathes.

Deux ans plus tard, j’ai fondé une école d’hydrothérapie du côlon afin de faire profiter les futurs hygiénistes de mes connaissances et de mon expérience.

Au cours de mes 25 années de pratique, j'ai fait plus de 20 000 irrigations. Cette technique m’a permis de rester en santé et d’aider d’autres personnes à se sentir mieux.

Qu'est-ce que l'hydrothérapie du colôn ?

L'hydrothérapie du côlon ou irrigation colonique consiste à utiliser l'eau pour soulager le côlon.

Il s’agit aussi d’un processus de nettoyage du gros intestin qui consiste à baigner celui-ci dans une eau douce, tiède et purifiée, sans ajout de produits chimiques ni de médicaments.


LE BUT

Éliminer tous les résidus de selles contenus dans le gros intestin.


LES CONTRE-INDICATIONS

  • La grossesse, l'allaitement
  • Toute condition aiguë de l'intestin, hémorroïdes, SII, colite ulcéreuse saignante
  • Tout saignement de l'intestin
  • Les cancers du côlon
  • Les chirurgies du côlon
  • L'insuffisance rénale
  • Les troubles cardiaques sévères
  • Fissures graves
  • Enfant de moins de 18 ans

COÛT DES SÉANCES
90,00$ + taxes = 103,48$

Le déroulement d'une séance d'hydrothérapie

Tout d'abord, le thérapeute prend le temps d’interroger le client sur son état de santé, ce qui permet d’établir un premier contact avec la personne et de déterminer s'il existe des contre-indications. Par la suite l'hygiéniste explique le déroulement de la séance.

Le matériel utilisé est à usage unique.

Le client insert lui-même la canule.

L'hygiéniste effectue des bains successifs du gros intestin, avec de l'eau pure à température du corps. Un massage abdominal est effectué tout au long de la séance permettant de détendre le client.

Un supplément de probiotiques par voie buccale est aussi fortement conseillé.
Les séances subséquentes sont établies selon les besoins de chaque personne.

UN PEU D'HISTOIRE

L'hydrothérapie du côlon est une pratique très ancienne qui n'est pas encore bien connue et acceptée dans notre civilisation.

On peut observer dans l'histoire de la médecine que toutes les médecines traditionnelles considèrent qu’un bon fonctionnement intestinal joue un rôle primordial dans la santé.

L’irrigation du côlon a fait son apparition en Égypte il y a cinq mille ans. En Grèce, les anciens utilisaient des méthodes d'irrigation du côlon. En Inde, on avait recours aux douches rectales et massages abdominaux et, en Chine, pour soulager l’intestin, on employait des plantes régulatrices et des vermifuges.

Hippocrate, père de la médecine, et Galien utilisaient également l’hydrothérapie du côlon dans leurs programmes de soins.

Selon certains, en Orient, l'une des définitions « du sage » pour Bouddha était « un homme dont le cölon est sain ».

De nombreux yogis, comme les adeptes du Hatha Yoga, connaissent aussi les méthodes de purification intestinale externe, comme les lavements au café ou encore les douches rectales autrefois pratiquées avec une calebasse et un bambou, où l'eau était aspirée par des contractions abdominales particulières.

En France, c'est Ambroise Paré qui prônait les vertus des lavements intestinaux. Catherine Kousmine a pour sa part préconisé l'utilisation de méthodes d'évacuation intestinale dans le maintien de la santé et du système immunitaire.

En Angleterre, le Dr Siewert aurait formé plusieurs thérapeutes hygiénistes du côlon. La princesse Diana a déclaré avoir eu recours à cette technique, ce qui a eu pour effet de populariser l'hydrothérapie du côlon auprès des Anglais.

Chez nos voisins américains, le Dr Bernard Jensen ainsi que Norman Walker ont été des chefs de file en informant la population américaine des bienfaits de l'irrigation du côlon et en en faisant la promotion.

Plus près de nous, le Dr Albert, dans ses émissions de radio, informait la population au sujet de cette technique pour le moins controversée. Il a d'ailleurs prôné toute sa vie la « loi du gros bon sens ».

D'hier à aujourd'hui, la notion de l'hygiène générale a bien progressé. L’hygiène des mains a permis de contrer plusieurs maladies épidémiques. L’hygiène dentaire fait aujourd’hui partie intégrante de nos habitudes de vie et a contribué à l'amélioration de la santé dentaire et digestive.

Maintenant pouvons-nous espérer que l'hygiène intestinale occupe une place de choix dans le maintien de notre santé ?

Nous joindre

2665 Des Colombes
Drummondville,Qc J2C 8P5

819-313-7516

514-772-7516

Heures D'ouverture:

  • Lundi: Fermé
  • Mardi: 10:00 - 18:00
  • Mercredi: Fermé
  • Jeudi: 10:00 - 18:00
  • Vendredi: Fermé
  • Samedi: 9:00 - 14:00